12 logo
POLLINIS
SME
12 employees
CDI
Paris 2ème
Unknown
January 12, 2021

Chargé(e) de recherche scientifique - Docteur(e) en toxicologie environnementale, entomologie, écologie, sciences biologiques

Company description

POLLINIS est une ONG indépendante, financée exclusivement par les dons des citoyens, qui agit pour la protection des abeilles domestiques et sauvages, et pour une agriculture qui respecte tous les pollinisateurs.

Fondée en 2012 par quelques citoyens engagés et bénévoles, l’association rassemble aujourd’hui plus d’1,3 million de sympathisants à travers l’Europe et plus de 20 000 donateurs qui garantissent son indépendance absolue.

Notre combat : enrayer la disparition des pollinisateurs.

Job description

ENVIRONNEMENT DU POSTE

POLLINIS est une ONG indépendante, financée exclusivement par les dons des citoyens, qui agit pour enrayer le déclin des abeilles domestiques et sauvages, et pour une agriculture qui respecte tous les pollinisateurs. L'association compte plus de 1,4 million de sympathisants et 20 000 donateurs. Elle vise un changement rapide des politiques publiques au niveau national et européen sur l’agriculture et l’environnement et participe directement à la mise en place de solutions efficaces pour protéger les abeilles et les autres insectes pollinisateurs essentiels. Notre équipe comprend des ingénieurs agronomes, chargés de projets, chercheurs, juristes, rédacteurs. Pour en savoir plus : www.pollinis.org

APERÇU DU POSTE

Sous la direction de la responsable du pôle pesticides, le ou la chargé·e de recherche devra apporter son expertise scientifique et son analyse sur les questions relatives aux substances toxiques, à l’évaluation de leurs effets sur les pollinisateurs et leur réglementation, ainsi que sur la mise en œuvre, au niveau national et européen, des mesures nécessaires pour la protection de la biodiversité. Le ou la candidat·e idéal·e est un entomologiste ou un·e scientifique de l'environnement/toxicologue avec au moins une expérience dans les domaines suivantes : pollinisateurs, écologie/biodiversité, écotoxicologie réglementaire et évaluation des risques.

MISSIONS

Le ou la chargé·e de recherche devra :

Recherche

  • Mener des recherches, analyser la littérature scientifique et tenir à jour la base de données sur les sujets scientifiques pertinents : pesticides (substances actives, évolutions réglementaires, autorisations de mise sur le marché...), protection des pollinisateurs, biodiversité ;
  • Préparer des rapports descriptifs et analytiques, des notes de positionnement et d’information ;
  • Participer à des groupes de travail institutionnels et à des projets de recherche interdisciplinaires ;
  • Contribuer aux consultations publiques.

Gestion de projet

  • Contribuer à l'élaboration de programmes scientifiques et de sensibilisation ;
  • Organiser des colloques, workshops et autres événements.

Stratégie

  • Contribuer à la définition et la mise en œuvre de stratégies en tenant compte du contexte juridique et politique général ;
  • Bâtir des réseaux scientifiques, des groupes de travail et cordonner des coalitions d’ONG et d’autres parties prenantes.

Desired profile

COMPÉTENCES REQUISES

  • Solides compétences scientifiques et capacité à mener des analyses qualitatives et quantitatives.
  • Expérience de recherche dans au moins un des domaines suivants : pollinisateurs, biodiversité/protection de l’environnement, écosystèmes ; pesticides (propriétés chimiques et physiques des molécules, activité et comportement dans l'environnement, voies de métabolisme et de dégradation) ; évaluation des risques et toxicologie réglementaire.
  • Expérience dans l'élaboration de propositions de projets scientifiques, y compris la contribution à des propositions/demandes de subvention.
  • Méthode en gestion de projets.
  • Connaissance des méthodes et procédures d'évaluation des risques environnementaux.
  • Capacité à saisir rapidement et avec précision des concepts nouveaux et complexes ainsi que des questions scientifiques, techniques et politiques.
  • Excellentes compétences en matière de communication orale et écrite, permettant de diffuser des questions techniques complexes de manière claire auprès de divers publics scientifiques et non scientifiques.
  • Capacité à travailler sous pression et à établir des priorités tout en gérant des tâches multiples.
  • Excellente maîtrise de l’anglais.

COMPÉTENCES SOUHAITÉES

  • Expertise dans le domaine des pollinisateurs sauvages.
  • Expérience dans l’évaluation des risques pour les abeilles / arthropodes non-cibles / organismes du sol.
  • Compréhension de la biologie de l'évolution et des techniques de forçage génétique.
  • Connaissance des techniques/outils de modélisation.

PROFIL

Doctorat en toxicologie environnementale, entomologie, écologie, sciences biologiques ou tout autre domaine d'étude pertinente, ou master avec une expérience professionnelle d’au moins 6 ans.